Chose language:    

Envindus (Francais)

ENVINDUS

Simulation Dynamique pour

l’Aménagement de l’Environnement


L’aménagement environnemental accompagnant le développement industriel est un processus communément appliqué dans les pays développés depuis plusieurs dizaines d’années. Dans ces pays, l’impact environnemental est impérativement la toute première des considérations lorsqu’il s’agit d’aménager les zones industrielles. Grâce à la prise en compte de cette préoccupation, les pays développés ont pu maîtriser les émissions de polluants et cela malgré la poursuite du développement industriel.

Pour la majorité des pays en voie de développement, la situation est tout à fait opposée. En effet, selon les statistiques de l’Organisation Mondiale de la Santé (WHO), la teneur des polluants dans l’air des pays en voie de développement est de très loin supérieure que celle des pays industrialisés bien que leur industrie soit à peine développée. A titre d’exemple, la teneur des polluants atmosphériques à Bruxelles est d’environ 20mg/m3,  à Tokyo de 50mg/m3, à New York de 57mg/m3, à Mexico de 500mg/m3, à Bangkok de 220mg/m3, à Jakarta de 250mg/m3, à New Delhi de  450mg/m3 , etc. La teneur de polluants présente dans la plupart des villes des pays en voie de développement dépasse la norme définie par la WHO.

Cette situation peut être expliquée de deux façons. Premièrement, les pays en voie de développement n’ont pas assez de moyens financiers et techniques pour maîtriser les émissions polluantes. Deuxièmement, ces pays commettent souvent l’erreur d’implanter des industries sans procéder aux études d’impact environnemental qui demandent une vision globale et à long terme. La deuxième raison énoncée est, à nos yeux, de loin la plus importante

Pour s’attaquer aux problèmes environnementaux, les pays en voie de développement tentent de renforcer leur action dans le traitement des sources d’émission de pollution. Plusieurs projets gouvernementaux au sein de l’ASEAN ont déjà obtenu des grands succès comme celui appelé PROPER lancé par l’Indonésie ou celui mené par les Philippines appelé ECOWATCH. Nous pouvons aussi rappeler qu’en Chine, le concept «pollueurs - payeurs » a été établi par l’adoption du projet LEVY. La Banque Mondiale a ainsi développé un système d’évaluation des émissions des polluants industriels (IPPS) qui a été effectivement appliqué dans un projet  de développement industriel à la Lettonie.





Les expériences des pays en voie de développement sont très utiles pour le Vietnam d’autant plus que ces celles-ci démontrent que l’investissement étranger ne cause pas de dégâts environnementaux. Les études récentes de David Wheeler du Groupe de Recherche du Développement de la Banque Mondiale ont montré que le niveau de pollution dans des pays comme la Chine, le Brésil ou le Mexique a baissé remarquablement après la croissance de l’investissement étranger.

La prise en compte de l’environnement n’est donc pas un frein à l'économie. On a établi la relation entre la croissance économique et l’impact de l’environnement sur la base de la courbe d’investissement de bien de KUZNETS. Cette relation montre que la pollution industrielle augmente jusqu’au moment où le développement économique atteint la capacité nécessaire pour la maîtriser. Les pays en voie de développement devraient pour leur bien modifier la relation MAC-MEP (coût pour la diminution de la pollution par rapport la pénalité imposée) pour optimiser le coût de la protection de l’environnement et pour réduire le temps nécessaire pour atteindre le sommet de la courbe Kuznets. Pour ce faire, il convient de posséder un outil permettant de proposer rapidement les meilleures solutions pour établir la meilleure cohérence entre l’économie et l’environnement.
 
Au Vietnam, une loi s’appliquant à l’environnement a été votée en 1994. Par cette loi, le Gouvernement s’engage à accompagner le développement économique par une attention toute particulière portée à la protection de l’environnement pour assurer, comme il a si bien dit,  «une bonne qualité de la terre, de l’eau et de l’air pour tous les habitants». Lois et décrets ministériels imposent maintenant une étude d’impact sur l’environnement avant toute implantation de projets. Pour l’heure, cette étude est réalisée de façon « artisanale » et demande un délai assez long qui a déjà découragé bon nombre d’investisseurs.  Pourtant si l’on omet cette étape, les conséquences environnementales peuvent être désastreuses et les exemples sont malheureusement nombreux.
 
Pour accélérer le processus d’industrialisation et de modernisation du pays, le Gouvernement vietnamien a cependant pris plusieurs mesures afin d’alléger les démarches administratives. Pourtant, de telles mesures n’apporteront pas les effets attendus si la procédure d’étude d’impact sur l’environnement demeure celle qui est pratiquée aujourd’hui.
 
 Le projet “Simulation dynamique pour l’aménagement de l’environnement de l’axe économique Danang-Quang Nam-Quang Ngai au centre du Vietnam” revêt donc un caractère d’urgence pour ce qui concerne le développement socio-économique de la Région ainsi que de celle du pays dans son ensemble.
 
 L’axe économique Danang-Quang Nam-Quang Ngai a été défini il y a plus de 20 ans par le gouvernement vietnamien. L’importance accordée au développement de cet axe a été réaffirmé ces dernières années par le Gouvernement désireux de réduire l’écart économique qui joue en défaveur du Centre par rapport aux deux grands pôles situés au  Nord et du Sud du pays.
 
L’objectif du projet est de créer un logiciel dynamique et interactif qui apportera aux gestionnaires les outils d’analyse indispensables pour analyser l’impact environnemental de tous projets industriels. Ces décideurs, impliqués dans le développement de l’axe économique Danang-Quang Nam-Quang Ngai, pourront grâce à cet outil prendre des décisions rapides et sûres qui assureront d’un développement durable dans la région.
 
Ce logiciel pourra être ensuite utilisé dans les autres régions du Vietnam ou bien même dans d’autres pays en voie de développement où le processus d’industrialisation et de modernisation est en cours.
 

Detail:

 
   

INTEGRAL MODEL FOR SOOT FORMATION CALCULATION OF TURBULENT DIFFUSION FLAMES IN INTDUSTRIAL...

 
   

GATEC-20: BỘ PHỤ KIỆN CẢI TẠO ĐỘNG CƠ DIESEL THÀNH ĐỘNG CƠ   LƯỠNG NHIÊN LIỆU...